Logistique du papier, LOGISTIQUE DE GEANT

logo cartiere gardaLa logistique emprunte la philosophie des pit-stop de Formule 1 pour réorganiser un stock automatisé en quelques jours sans impacter la productivité.

C’est le cas de Cartiere del Garda, une chaîne de fourniture de papier satiné. Travaillant sans arrêt, 365 jours par an, avec un produit aussi délicat que le papier, il ne pouvait pas se permettre de bloquer un cycle de production trop longtemps ni de vider son stock automatique. En résumé, il fallait faire vite. D’où le choix de faire une sorte d’opération à cœur ouvert lors d’un pause technique à réaliser à un moment de l’année, août, où une éventuelle interruption du cycle de production, prévue et respectée scrupuleusement, n’aurait pas causé trop de problèmes.

Cartiere_del_GardaLes autres possibilités étaient limitées. Cartiere del Garda devait remédier aux limites d’une installation automatique désormais daté, qui présentait de nombreux problèmes impactant de manière négative les prestations de la ligne et, par conséquent, la performance de l’entreprise, sans que les coûts dépassent le bénéfice, et c’était la seule possibilité.

Au vu des exigences et de l’impératif de Cartiere del Garda de réduire de manière drastique le nombre de pannes et d’améliorer la précision en conservant les performances de l’installation, l’intervention a été organisée avec une attention méticuleuse et planifiée selon un plan détaillé composé d’action planifiées dans le temps et s’encastrant comme un puzzle

Le stock entre dans les boîtes

Cartiere_del_Garda2

Tout a commencé quelques mois avant le lancement des travaux par la conception et l’achat des composants. En premier lieu, une équipe de techniciens de LCS a été envoyé sur place pour positionner plusieurs capteurs laser qui, avec le système en fonctionnement, permettent de reconstruire toute la cartographie de l’entrepôt avec la position de chaque bobine. Puis, dans les jours précédant la date de lancement du projet, les opérations ont été revues l’une après l’autre avec le personnel chargé de la mission.

Dix jours. Voici le temps que LCS avait à disposition pour remplacer les parties usées, moderniser l’installation et la climatisation, changer tous les moteurs, passer l’alimentation de 500 à 400 volt, monter une série de caméras, installer des logiciels de gestion et de contrôle (WMS et WCS), remplacer les anciens systèmes de communication par câble par des dispositifs sans fil, et surtout repenser le système de relevé laser qui permet à l’installation de travailler même avec un écartement de quelques centimètres. Et comme si tout ceci ne suffisait pas à rendre le projet suffisamment « stimulant », chacune de ces étapes devait être réalisée avec le stock plein, sans rien déplacer des marchandises stockées.

Organisation suisse, cœur italien

Cartiere_del_Garda3

A l’exception de quelques problèmes lors du démantèlement des pièces à changer et des inévitables imprévus accompagnant ce type d’intervention, le stock automatique était en pleine forme au bout de dix jours. Ses prestations se sont même améliorées. Les nouveaux moteurs ont optimisé tous les mouvements en amenant le nombre de cycles/heure de 35 à plus de 45. La communication depuis le sol à bord du pont roulant, réalisée auparavant par câble, a été réalisée en WiFi et, grâce à un nouveau système de contrôle en temps réel, les activités de manutention sont toujours sous contrôle. En dernier, mais non des moindres, la gestion en termes de sécurités et passée du câble au WiFi, tout en augmentant le niveau de PL (Performance Level – EN ISO 13849-1).

Mais LCS ne s’est pas contentée de renouveler l’installation et de la remettre en service. Une fois la réorganisation terminée, elle a fourni à Cantiere del Garda, dans le cadre de son approche après-vente, une liste détaillée de toutes les pièces de rechange de façon à permettre au client de faire face à la plupart des pannes et des interventions d’entretien ordinaire et extraordinaire. Si des problèmes plus complexes à analyser à distance devaient survenir, ceci passerait aux mains du service d’assistance LCS, dont Cantiere del Garda a déjà pu apprécier l’efficacité et la préparation. Elle a même confié une nouvelle mission à LCS : Renouveler le superviseur de l’installation de manutention du service découpe. Comme on dit, l’appétit vient en mangeant.